POUR UNE IMPLANTATION D’ANTENNES RELAIS AUTRE QUE SUR LA MAIRIE/ECOLES DE SAINT CYR SOUS DOURDAN

POUR UNE IMPLANTATION D’ANTENNES RELAIS AUTRE QUE SUR LA MAIRIE/ECOLES DE SAINT CYR SOUS DOURDAN

Destinataire : Les habitants de Saint Cyr sous Dourdan, les parents d'élèves et les personnes travaillant sur le village


        

PETITION CONTRE LE PROJET D’IMPLANTATION D’ANTENNE-RELAIS SUR LE TOIT DE LA MAIRIE/ECOLES DE SAINT CYR SOUS DOURDAN ET POUR LA RECHERCHE D’AUTRES SOLUTIONS D‘IMPLANTATION


Par arrêté du 17 décembre 2020 l’état impose aux opérateurs de télécommunication de couvrir les zones blanches, avant le 31 décembre 2022. Free est l’opérateur désigné pour Saint-Cyr-sous-Dourdan et la zone de Bandeville.


A l’occasion d’une réunion publique organisée le mardi 31 mai 2022, à l’initiative de la mairie, nous découvrons le projet d’installation par FREE de 3 antenne-relais sur le toit de la mairie-école de notre village dont la mise en service prévisionnelle interviendrait en août et au plus tard avant le 31 décembre de cette même année. Le dossier d’information en mairie (DIM) a été communiqué le 15 mars 2022. Cette réunion d’information constitue la seule démarche offerte à nos habitants, sans concertation préalable.


Selon les arguments développés par FREE, ce choix devrait permettre un accès égalitaire aux réseaux de télécommunication et ne mettrait pas en danger les enfants des écoles installées sous et à proximité de cet équipement. Nous découvrons également que l’opérateur ORANGE implantera aussi 3 antennes sur ce même toit. 6 antennes seront donc implantées sur le toit de la mairie-école. Ces antennes 3G/4G prévues aujourd’hui pourront évoluer en antennes de type 5G, comme l’indique le dossier présenté par Free. 

L’implantation de ces antennes est loin de faire l’unanimité. Si l’accès au réseau téléphonique des habitants est une réalité dont nous devons tenir compte, nous devons également nous interroger sur le bien-fondé de ce choix et de ses conséquences sur la vie quotidienne des enfants du village, exposés 8 heures par jour à linstar des enseignants, du personnel de l’école et de la mairie. Les ondes émises par ces antennes constituent une nuisance supplémentaire à celles déjà émises par tous les équipements dont nous profitons aujourd’hui. 


FREE n’a étudié, semble-t-il, que des lieux d’implantation appartenant au domaine public alors que de nombreux villages français préfèrent un emplacement hors des zones habitées, souvent chez un bailleur privé ou sur d’autres antennes existantes. A L’occasion de cette réunion publique, certains habitants ont fait des propositions mais ont été jugées non satisfaisantes par Free.

Le dossier déposé par FREE annonce, qu’en moyenne, un tel projet nécessite entre 18 et 24 mois. Or, FREE impose ici un projet étudié en 5 mois (novembre 2021 à mars 2022) et requière un accord avant l’été.


A cela s’ajoute d’autres arguments, avancés par des instances publiques, sur le plan sanitaire.

Le conseil de L'Europe, le projet de loi Abeille et des experts internationaux préconisent ne pas installer les antennes à moins de 100 m des écoles et crèches, et de réduire le niveau d’exposition prolongé à moins de 0,6V/m. Le parlement européen, sur la base des connaissances scientifiques disponibles, confirme l’existence d’un risque lié aux champs électromagnétiques pour la santé humaine et constate que les limites d’expositions actuelles, en France, sont obsolètes et demande de fixer des valeurs limites plus exigeantes, à l’instar déjà de 9 pays européens. 

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a considéré que le risque de nocivité des ondes électromagnétiques dont les champs sont « peut-être cancérogènes », par suite d’une exposition forte et prolongée. L’impact des ondes sur notre organisme n’est donc pas inoffensif et encore plus nocif sur nos enfants dont l’organisme est en cours de construction. La pénétration du rayonnement électromagnétique est bien plus importante dans le cerveau perméable et plus petit de l’enfant. 

Nous sommes conscients de la nécessité d’une couverture de réseau de télécommunication de qualité pour tous les habitants du village mais sans prendre de risque sur la santé de ses habitants.


Un collectif d’habitants de Saint Cyr sous Dourdan, de Bandeville et des autres hameaux, pour certains parents d’élèves, a œuvré en coopération avec Monsieur le Maire et le conseil municipal pour étudier une solution durable, apaisée et à l’écoute du bien-être de tous les habitants du village. 

Depuis le 31 mai, ce collectif a rencontré à 2 reprises des membres du conseil municipal et un sondage est en cours sur Bandeville pour identifier les besoins, informer de ce projet et recueillir leur avis.


 Le conseil Municipal se réunira le 2 juillet à 9h30 (Séance publique) pour le vote d’un avis à l’attention de FREE sur ce projet. Par conséquent, nous vous proposons de signer cette pétition et de nous la retourner au plus vite, et si possible vendredi 1er juillet.


En signant cette pétition, j'indique expressément à FREE :


  •   - de respecter le principe de précaution prévu par la constitution (art 5 de la charte de l’environnement) dès lors que l’implantation de cette antenne relais sur le toit de la mairie-école pourrait affecter nos enfants de manière grave et irréversible ainsi que l’ensemble des personnes travaillant à l’école et à la mairie exposés directement aux rayonnements de cette installation à raison de 8 heures quotidiennes,
  •   - de rechercher une nouvelle implantation alternative concertée.

Collectif de St Cyr : Alexandre MARTIN, Eric LOPES, Catherine IZAR, Nicolas DUPLESSIS, Christophe TUSSEAU.

Contact et informations supplémentaires : saintcyr.parents@gmail.com



SIGNER LA PETITION

Fil d'actualité :

Signer la pétition

- Votre adresse e-mail doit être valide pour recevoir le lien de validation de votre signature
- L'auteur de la pétition n'aura pas accès à votre adresse e-mail indiqué dans ce champ

OUI, je veux être averti des mises à jours, des actualités de cette pétition.
NON, je ne veux pas être averti des mises à jours, des actualités de cette pétition.

OUI, je souhaite aider d'autres pétitions en recevant les mobilisations et la newsletter du site.
NON, je ne souhaite pas aider d'autres pétitions en recevant les mobilisations et la newsletter du site.
(Vous pourrez changer d'avis à tout moment)

Ne pas afficher ma signature publiquement sur le site.
En cochant cette case, je déclare avoir lu et accepter les Conditions Générales d’Utilisation , la Politique de confidentialité du Site et avoir plus de 15 ans.



L'ensemble des informations recueillies sur le formulaire de signature sont destinées à l'auteur de la pétition (sauf votre adresse e-mail) et en signant vous acceptez que l'auteur puisse transmettre ces informations recueillies au destinataire de cette pétition ou toute personne décisionnaire.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par le site unepetition.fr géré par la société . Certaines informations sont destinées au site unepetition.fr et d'autres à l'auteur de la pétition pour les finalités de celle-ci. Pour votre informations le pays de résidence de l'auteur est : France. Veuillez consulter notre Politique de confidentialité du site pour plus d'informations sur leurs utilisations
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant :