NON A LA DESTRUCTION DU BOIS DE PONTALIS

NON A LA DESTRUCTION DU BOIS DE PONTALIS

Destinataire : Mairie de beauchamp, Monsieur le commissaire enquêteur


        

La communauté du Val Parisis annonce l'abandon du projet sur le site de Pontalis le 29/11/19.
Néanmoins, restons vigilants jusqu'à l'adoption définitive du PLU. Nous ne sommes pas à l'abri de nouvelles surprises...
N'ayons confiance qu'en nous même !

La mairie de Beauchamp soumet à enquête publique la révision du PLU. Le rapport de présentation de la ville de Beauchamp indique sur les pages 110, 120, 121, 154 le projet pour la zone du bois de Pontalis.
Le bois entre la voie ferrée et le bassin de rétention des eaux pluviales sera rasé soit pratiquement 1 hectare de foret originelle pour faire place à une zone d'activité (parcelles AH176 et AH179).
En plus, la lumière se lève sur un projet que les habitants découvrent. La municipalité entérine sans débat ce projet de zone d'activité en déclassant une zone boisée dans le nouveau PLU. Cette façon de concevoir le débat publique, prendre des décisions en catimini interroge.
3M quitte Beauchamp et libère un espace foncier conséquent. Les Cars Lacroix occupent déjà un grand espace foncier. Le foncier disponible existe. Il n'est pas utile de raser un bois qui sera perdu à jamais.
Tout comme les habitants de Beauchamp, ceux des communes limitrophes (Franconville et Montigny les Cormeilles) subiront des nuisances variées et risques avec ce nouveau complexe. La question d'une décote financière des biens immobiliers se pose aussi.
La municipalité s'essaye à divers arguments et réalisations pour compenser la perte de ce bois : création d'un pseudo corridor écologique le long des voies ferrées clôturées et coupé par une route, le retour vers Beauchamp d'associations excentrées...et même : classement du réservoir de rétention d'eau pluviale en zone naturelle N. Comment peut-on osez proposer comme compensation à la coupe d'un bois, un réservoir d'eau qui n'est qu'un trou entouré d'une clôture sans végétation.
Le déclassement de zone N n'a été précédée d'aucune recherche d'espèces protégées. Or le capricorne du chêne (Cerambyx cerdo) colonise Beauchamp. Ce coléoptère bénéficie d'un statut de protection mondial (annexe II de la convention de Berne : ESPÈCES DE FAUNE STRICTEMENT PROTÉGÉES) , européen (inscrit aux annexes II et IV de la directive 92/43/CEE Directive européenne dite Directive Habitats-Faune-Flore) et national (arrêté du 23 avril 2007 fixant les listes des insectes protégés sur l'ensemble du territoire et les modalités de leur protection, article 2, classe COLÉOPTÈRES).
Ces explications et compensations ressemblent à toutes les tentatives habituelles des porteurs de projet avec atteintes à l’environnement.
Nous demandons :
- l'abandon de ce projet au bois de Pontalis,
- la conservation du bois et l'affectation de cet espace vert en accès publique comme le Bois de Boissy,
- la mise en valeur de l'espace en relation avec l'Agence des Espaces Verts.





Fil d'actualité :

Publicité