POUR LE MAINTIEN D'UNE CANTINE SCOLAIRE DE PROXIMITE A CHAON, SENNELY ET SOUVIGNY

POUR LE MAINTIEN D'UNE CANTINE SCOLAIRE DE PROXIMITE A CHAON, SENNELY ET SOUVIGNY

Destinataire : SIVOM et élus de Chaon, Sennely et Souvigny


        

POUR LE MAINTIEN ET LE DÉVELOPPEMENT D'UNE CANTINE SCOLAIRE 

DE PROXIMITÉ ET DE QUALITÉ BIO ET LOCALE A CHAON,  SENNELY ET SOUVIGNY.

 

En tant que parents, nous nous soucions tous de la santé de nos enfants 

et notamment de ce qu'il y a dans leur assiette.

 

De nombreuses études de santé publique effectuées ces dernières années font la même constatation: obésité infantile, diabète, stéatose hépatique et allergies alimentaires sont en train d'exploser chez les plus jeunes du fait d'une nourriture médiocre produite industriellement. 

 

En déjeunant à la cantine tous les jours de la maternelle à la fin du collège, un enfant mange durant sa scolarisation 2160 repas. 

 

Pourtant, trop de cantines scolaires font encore aujourd'hui office d'usines d'assemblage pour l'agro-industrie, servant des produits (bio ou pas) ultra-transformés, très pauvres du point de vue nutritionnel : c'est ce qu'on appelle les "calories vides": des aliments sans minéraux, sans vitamines, sans anti-oxydants, gavés de sucres, de glucides et autres additifs souvent mauvais voir dangereux pour la santé quand ils sont contaminés par des perturbateurs endocriniens présents entre autre dans les emballages.

 

Au printemps 2018, les députés ont voté un amendement 

qui oblige les cantines, au plus tard en 2022, 

à distribuer aux enfants au moins 50% de produits issus de l'agriculture biologique.

 

De même, le Ministère de la Transition écologique et solidaire encourage les collectivités territoriales et les élus locaux à suivre l'exemple des communes pionnières de Barjac (Gard) et Mouans-Sartoux (Alpes Maritimes) qui ont déjà prouvées qu'il est tout à fait possible de permettre aux enfants de 

bien manger à un coût raisonnable en privilégiant le bio et les circuits courts

 

Ainsi à Mouans-Sartoux, il a suffi de réduire les déchets pour compenser le surcoût : les enfants se servent en fonction de leur appétit, il n'y a pratiquement plus de gaspillage. Et la ville a même engagé un maraîcher municipal ! 

Plus proche de chez nous,citons, le collège de Lorris, l‘école primaire de Neuvy en Sullias ou encore Vouzon où la commune a fait le choix d'un restaurant scolaire labellisé "Ecocert niveau 1" et propose des repas pour un coût limité de 3€25

 

Autant d'initiatives encourageantes qui plaident pour un retour aux cuisines intégrées dans les restaurants scolaires permettant de cuisiner le matin, de servir le midi et s'il y a des restes, de les cuisiner pour le lendemain au lieu de les jeter. Le tout en faisant appel aux producteurs locaux et en créant de l'emploi local.

 

Alors, à l'heure où nos élus et le SIVOM de Chaon - Souvigny - Sennely 

prennent des décisions majeures quant à l'avenir de notre cantine scolaire, 

qui oserait dire que nos enfants n’en méritent pas autant ?

 

FAITES ENTENDRE VOTRE VOIX !

 

UNE CANTINE DE PROXIMITE AVEC DES PRODUITS BIO ET LOCAUX 

ET SANS AUGMENTATION DES COÛTS,

C’EST POSSIBLE ET ÇELA DOIT ETRE UNE PRIORITÉ !

 

SIGNEZ, SOUTENEZ ET DIFFUSEZ LA PETITION !

Sources:


ENVOYE SPECIAL du 15/11/18 "Cauchemar à la cantine"

https://www.youtube.com/watch?v=HPibH4SfESk


L'OBS, article du 04/09/18 

https://www.nouvelobs.com/planete/20180903.OBS1698/ce-qu-il-y-a-vraiment-sur-les-plateaux-de-cantine-de-vos-enfants.html 

 

SANDRA FRANRENET, journaliste et auteur de "Le Livre Noir des Cantines Scolaires" paru en 2018 chez Leduc.s editions

http://www.sandra-franrenet.fr/  

 

MINISTERE DE LA TRANSITION ECOLOGIQUE ET SOLIDAIRE

https://www.youtube.com/watch?v=eF9DuLog2Ts   

 

COMMUNE DE VOUZON

http://www.vouzon.fr/dyn/ecole/label-ecocert.pdf

 

MAGICMAMAN

https://www.magicmaman.com/,reportage-une-cantine-100-bio-pour-les-enfants,3420446.asp 

Lettre :

A l'attention du SIVOM et des élus de Chaon, Sennely et Souvigny en SologneTransmis également aux écoles ainsi qu'aux RPEBonjour,Ce message pour vous informer qu'une pétition sera très prochainement mise en ligne pour sensibiliser et mobiliser les parents et habitants de Sennely, Souvigny et Chaon afin d'exiger une cantine de proximité et de qualité bio et locale dans notre regroupement scolaire.A l'heure où les scandales sanitaires sont légions, où les études de santé publique s'alarment quant à l'explosion de certaines pathologies chez les plus jeunes dues notamment à l'omniprésence de la nourriture agro-industrielle dans nos assiettes (et ce qu'elle soit bio ou pas); A l'heure où des mesures concrètes sont pourtant déjà proposées dans toute la France (voir même dans un village voisin !) et encouragées par le Ministère de la Transition Ecologique, nous ne comprenons pas et refusons les décisions qui semblent vouloir être prises par nos élus. Regrettant que notre voix ne soit pas entendu lors des conseils d'école, nous nous voyons donc dans l'obligation d'en passer par ce procédé qui, si nécessaire, sera diffusé et médiatisé le plus largement possible. Cette pétition soumise à signatures durant l'été sera ré-activée dès la rentrée si besoin est.Soyez assurés que, par cet acte, nous ne cherchons pas à soulever de quelconque polémique contre-productive et dommageable pour les rapports quotidiens au sein de notre regroupement scolaire et de nos villages. Nous souhaitons juste un débat adulte, serein et constructif, par-delà les positions politiques et partisanes, estimant que nos enfants comme tous les autres le méritent.Nous nous tenons bien entendu à votre disposition pour en discuter de vive voix.Veuillez agréer, Mesdames, Messieurs, nos cordiales salutations.Collectif Citoyen de Parents d'Elèves





Fil d'actualité :

Publicité