Défendre et améliorer la qualité de vie du quartier de chantegrillet

Défendre et améliorer la qualité de vie du quartier de chantegrillet

Destinataire : Habitants du quartier de chantegrillet 69110


        

Le collectif, suite à la réunion du 26 avril 2018, a réalisé un projet de développement du quartier, désigné par le terme "O.A.P. La Plaine-Chantegrillet".

Vous pouvez en prendre connaissance ci-dessous :  il s'agit d'un document graphique reproduit sur 3 plans différents et d'un document rédactionnel.

Lors du  rassemblement du 4 juin de 18 h à 20 h sur la Place Laurent Paul, rassemblement qui sera la dernière phase de concertation des habitants avant le dépôt du document auprès du commissaire-enquêteur, vous pourrez nous faire part de vos remarques et observations. Si vous adhérez à ce projet, vous pourrez signer la pétition, sur place, le 4 juin.


Si vous ne pouvez vous déplacer le 4 juin prochain, vous pouvez signer cette pétition en ligne.


Merci à tous de votre contribution.


Le Collectif





-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Projet OAP La Plaine-Chantegrillet

Contexte

Ce secteur de Sainte-Foy-lès-Lyon, structuré autour du chemin de Chantegrillet, s’étend du carrefour de La Salette à celui de La Plaine, à proximité de la rue Commandant Charcot. La rue Commandant Charcot est un axe structurant qui accueille la circulation de transit entre la seconde couronne de l’Ouest Lyonnais et le centre-ville de Lyon ; c’est un axe fort de transport collectif qui a vocation à être fortement densifié dans le cadre du PLUH, lequel mentionne en effet que « des potentiels de développement sont aujourd’hui identifiés sur l’axe Charcot, et à long terme un projet de ligne forte de transports en commun reliant Lyon à Francheville ». Le PLUH prévoit également de « proposer un axe de développement s’appuyant sur la rue du Commandant Charcot ».
Le secteur La Plaine-Chantegrillet constitue un territoire urbain mixte, l’habitat collectif cohabitant avec un tissu pavillonnaire. Il est structuré par la rue du Commandant Charcot le long de laquelle se concentrent quelques équipements commerciaux, et hospitaliers.
De grands jardins et parcs préservent le caractère aéré et végétal du quartier, notamment le parc de la Salette, de l’école et de l’église de Sainte Thérèse et celui du carmel.
Les équipements publics municipaux (mairie, piscine, gymnase, médiathèque et salle de cinéma…) sont regroupés sur le centre-bourg au-delà de la distance de 700 m, ce qui implique un recours aux transports automobiles. Le quartier ne comporte quasiment pas d’équipements publics municipaux propres en dehors du stade de la Plaine et des équipements scolaires, qui ont vocation à être regroupés sur un seul site confiné sur le chemin des Fonts.
Le principal espace public est la place Laurent Paul et la salle municipale du même nom, utilisée par les associations du quartier.
Ce quartier fonctionne dans un rapport étroit avec celui du Point du Jour et appartient tout autant au plateau du 5ème arrondissement qu’au territoire de Sainte-Foy-lès-Lyon, caractéristique qui s’observe tant d’un point de vue géographique qu’au regard des zones d’attraction commerciale, de celles des équipements publics, ainsi que de l’organisation des transports collectifs ou encore des voies d’accès à Lyon.

Objectifs

Le projet d’aménagement et de développement durable du PLUH prévoit de :
• permettre le renouvellement du quartier de la Plaine Chantegrillet en tenant compte notamment du projet de regroupement scolaire et donc de la libération à la rentrée scolaire 2019, du site de l’école Chantegrillet d’une surface de près de 4800 m2;
• encourager une vraie requalification de ce site, en développant un projet mixte (logements commerces et équipement public tel qu’une nouvelle salle municipale de quartier) ;
• maintenir l’identité faubourienne au carrefour avec le chemin des Fonts et en lien avec le 5ème arrondissement de Lyon ;
• anticiper le projet de ligne forte de transports en commun A2.

Le développement urbain du quartier doit se faire dans le respect de son identité

Ce projet implique donc d’organiser les conditions d’une transition douce des formes urbaines à partir de Charcot en direction du chemin Chantegrillet en respectant les espaces végétalisés des cœurs d’îlots et en renforçant ceux-ci en bordure du chemin de Chantegrillet ainsi que sur la voirie.

Le développement doit permettre d’assurer la proximité des commerces, services et équipements publics

Par ailleurs, dans une perspective de densification forte le long de la rue du Commandant Charcot, il est également essentiel de renforcer les moyens de communication avec les équipements publics communaux du bourg de Sainte-Foy-lès-Lyon mais aussi d’assurer le renforcement des pôles de services de proximité et d’attractivité propres au quartier : équipements et espaces publics, commerces.

Les aménagements de la voirie doivent répondre aux besoins de circulation et de stationnement

Les possibilités de stationnement doivent être non seulement préservées mais notablement augmentées, au bénéfice des résidents, des commerces et de la desserte des écoles, y compris celle de Sainte-Thérèse, et maîtrisées afin d’éviter tant leur dévoiement en parc relais pour des non-résidents (stationnement de véhicules à la journée afin de rejoindre le centre-ville de Lyon en transport en commun) que les parkings sauvages aux heures d’école.

La circulation doit être largement ralentie et sécurisée, notamment aux abords des écoles.

La mise en sens unique du Chemin des Fonts implique d’anticiper le report du flux de circulation sur le chemin Chantegrillet et de prévoir ainsi un emplacement réservé pour la réalisation d’une autre voie de desserte à double sens Charcot/ Chemin Chantegrillet.

Conditions d’aménagement

Vérifier l’adéquation avec la capacité des réseaux d’eau et d’assainissement afin d’en assurer un dimensionnement en adéquation avec les possibilités de construction ouvertes

Principes d’aménagement

L’aménagement du futur quartier respectera les principes suivants :
• envisager le développement de ce secteur de façon cohérente et intégrée dans son environnement : une attention particulière sera portée à la morphologie bâtie, qui devra s’inscrire harmonieusement dans le tissu résidentiel alentour et préserver des espaces de transition.
• développer sur le secteur une mixité d’habitat tant dans les typologies d’habitat proposées (logements en accession ou en location) que dans les morphologies du bâti
• maintenir et développer significativement sur le secteur un espace et des équipements publics répondant aux besoins des actuels et futurs habitants
• organiser la circulation en cohérence avec les axes structurants du secteur que sont la rue du commandant Charcot et les chemin du Vallon
• renforcer les liaisons entre ce quartier et le bourg de Sainte-Foy, et notamment le vallon
• développer un quartier vert en incitant des opérations novatrices en termes de volet paysager et énergétique

Fonctions urbaines

• Restructurer le fonctionnement viaire existant afin d’organiser la circulation automobile de manière cohérente, maîtrisée et sécurisée, et notamment :
– en orientant le flux automobile vers l’axe structurant Commandant Charcot, ce qui suppose notamment de compenser la mise en sens unique projetée du Chemin des Fonts par une desserte adaptée de la rue Charcot, en prévoyant notamment un emplacement réservé de voirie sur le site de Leader Price
– en sécurisant, dissuadant et ralentissant nettement la circulation chemin Chantegrillet par des ralentisseurs, des chicanes et des places de stationnement structurantes
-en favorisant des déplacements doux et sécurisés autour des commerces et équipements nouveaux
• Faire de la libération du site de l’école Chantegrillet une opportunité pour le développement du quartier : la surface du terrain étant importante, il est opportun de pouvoir y développer des opérations mixant logements, commerces et équipements publics, dont une nouvelle salle municipale de quartier adaptée aux besoins futurs d’animation du quartier ;
Et ainsi :
-développer des lieux de vie participant à l’animation de la centralité autour de la place Laurent Paul, dont les fonctions mixtes de stationnement et de jardin public doivent être confortées et améliorées et dont la végétalisation doit être renforcée ;
-implanter un pôle de services publics autour de la place Laurent Paul
-polariser les commerces et permettre l’implantation de nouveaux RDC commerciaux en lien avec les espaces publics
-permettre l’évolution des commerces et services actuels
• Préserver et conforter la végétalisation
– en associant apaisement et plantation sur les espaces publics et notamment les voiries ;
– en préservant et renforçant la végétalisation des cœurs d’îlots
• Proposer un stationnement de surface mutualisé, par l’instauration de zones bleues, et favoriser le stationnement en sous-sol de chaque opération

Morphologie et qualité du bâti

• Proposer une offre diversifiée (tailles, formes) de logements : petits collectifs, intermédiaire, etc.
• Gérer la transition entre les immeubles collectifs et les zones pavillonnaires :
-l’épannelage de l’opération devra être soigné et décroître en se rapprochant des maisons ; un bâti plus haut sera donc implanté en frange des axes tandis qu’un bâti plus bas sera privilégié à l’approche du tissu pavillonnaire
-les franges entre ces deux types de tissus feront l’objet d’une attention paysagère particulière.
• Favoriser une architecture bioclimatique et peu consommatrice d’énergie.
• Engager des opérations de rénovation de l’habitat, notamment sur les copropriétés anciennes, nombreuses sur le secteur.






Fil d'actualité :

Publicité