Non à la fin des fêtes d'anniversaire au LFIP


Destinataire : Direction du lfip / association des parents


        

Cher Mr le Directeur,

 

L’école est un lieu d’épanouissement des enfants, où ils passent beaucoup de temps et où ils ont leurs meilleurs amis.

Pour les élèves de primaire, l’anniversaire est une date importante, qu’il est désirable de fêter le plus près possible de la date et non pas avec un décalage potentiel de quasiment un mois.

Chanter joyeux anniversaire, découper un gâteau, le distribuer et ranger la salle peut prendre une grande partie des 15mn de la récréation mais les parents ont du mal à comprendre qu’on puisse dire que les temps d’apprentissage en souffrent. Il nous semble aussi que c’est un engagement supplémentaire que les enseignants, toujours concerné par le bien-être des enfants, ne refuseront pas.

Ainsi, la proposition de la direction de fêter tous les anniversaires à la fin du mois nous parait clairement exagéré et nous espérons qu’elle ne verra jamais le jour. Nous sommes sûrs que d’autres mesures sont possible, à fin d’assurer que les anniversaires sont fêtés sans impact sur les apprentissages : obligation que les gâteaux soient déjà couper ; coordination mensuelle entre les parents d’élèves qui fêtent leur anniversaire pendant le mois et l’enseignant ; avertissement des parents sur l’agenda scolaire pour prévoir un goûter en moins; sorti quelques minutes plus tard pour fêter l’anniversaire en fin de journée; un jour maximum par semaine ; etc.    

Dans l’attente d’une réponse favorable de votre part, nous vous prions d'agréer, Monsieur, nos salutations distinguées.





Fil d'actualité :

Publicité