NON à la fusion des lycées Antoine Bourdelle à Montauban !

NON à la fusion des lycées Antoine Bourdelle à Montauban !

Destinataire : Rectorat de l'académie de toulouse


        

En début d’année scolaire le chef d’établissement a relancé le projet de fusion des deux établissements lors des premiers conseils d’administration.

Les personnels enseignants élus des deux structures ont signalé qu’ils étaient opposés à cette fusion, qu’un vote dans la précipitation n’était pas souhaitable et qu’il fallait une concertation de l’ensemble de la communauté éducative avant de prendre une décision.

Les contraintes sanitaires ont empêché la tenue d’un référendum, seul moyen démocratique permettant à chacun de s’exprimer. Ne tenant pas compte de cette impossibilité, le chef d’établissement a soumis au vote, lors des derniers CA en distanciel, cette fusion.

Cette fusion a été présentée aux membres du CA par l’équipe de direction comme une solution pour simplifier l’exercice budgétaire et pour permettre aux membres de l’équipe de direction (proviseur, gestionnaire) présents dans les deux CA d’avoir moins de réunions dans l’année.

Nous dénonçons ce procédé de fonctionnement qui pourrait être pris pour une volonté de passage en force.

Les deux établissements ont déjà un projet d’établissement commun, des perspectives et des choix pédagogiques en étroites relations (immersions, passerelles, suivi de l’orientation BAC pro-BTS…).

Cette fusion impliquera :

-          un seul conseil d’administration

-          un seul conseil pédagogique

dans lesquels les ordres du jour seront allongés entrainant des réunions plus longues voire doublées pour pouvoir aborder tous les sujets.

La représentativité du lycée professionnel risque de s'en trouver amoindrie et les questions spécifiques relatives à cet établissement ignorées. Les enseignants du lycée professionnel redoutent de voir s’éteindre la voix de la « voie professionnelle ».

Les deux lycées ont des problématiques différentes qui méritent d’être étudiées de façons spécifiques. Noyées dans des instances « multi tâches » les enseignants craignent qu’elles ne soient traitées que superficiellement par manque de temps.

Dans un contexte de réduction des postes administratifs et enseignants, la fusion de deux établissements est une opportunité pour optimiser ces postes. Elle risque d’entrainer la diminution du nombre de personnel (suppression de postes de proviseur adjoint, de documentalistes, de CPE, d'administratifs, d’ATCT, d'agents techniques territoriaux, d'infirmier...).

Ce projet n’apporte rien de positif, ni pour les élèves, ni pour les personnels, que ce soit sur le plan pédagogique ou sur le plan humain. La fusion des deux lycées en un lycée polyvalent met en péril les conditions de travail des élèves, des personnels et des enseignants des deux établissements.

Une telle décision mérite au moins la mise en place de groupes de travail en interne pour en évaluer la pertinence. C’est pourquoi nous demandons l’abandon de cette fusion.



SIGNER LA PETITION

Fil d'actualité :

Signer la pétition

- Votre adresse e-mail doit être valide pour recevoir le lien de validation de votre signature
- L'auteur de la pétition n'aura pas accès à votre adresse e-mail indiqué dans ce champ

OUI, je veux être averti des mises à jours, des actualités de cette pétition.
NON, je ne veux pas être averti des mises à jours, des actualités de cette pétition.

OUI, je souhaite aider d'autres pétitions en recevant les mobilisations du site.
NON, je ne souhaite pas aider d'autres pétitions en recevant les mobilisations du site.
(Vous pourrez changer d'avis à tout moment)

Ne pas afficher ma signature publiquement.
En cochant cette case, je déclare avoir lu et accepter les Conditions Générales d’Utilisation , la Politique de confidentialité du Site et avoir plus de 15 ans.


Publicité

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par le site unepetition.fr géré par la société . Certaines informations sont destinées au site unepetition.fr et d'autres à l'auteur de la pétition pour les finalités de celle-ci. Pour votre informations le pays de résidence de l'auteur est : France. Veuillez consulter notre Politique de confidentialité du site pour plus d'informations sur leurs utilisations
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant :