Non à la nouvelle réglementation des transports scolaires Nouvelle Aquitaine.

Non à la nouvelle réglementation des transports scolaires Nouvelle Aquitaine.

Destinataire : Transcol17@nouvelle-aquitaine.fr


        

La Région Nouvelle Aquitaine a mis en place une nouvelle réglementation des transports scolaires ainsi qu'une nouvelle tarification.
De nombreux parents ont vu le prix de leur carte de transport augmenter de 30 à 170%! 
Certains se sont vu attribuer le statut de non ayant droit car habitant à moins de 3 km de l'établissement de secteur, alors qu'il est impossible de s'y rendre à pieds ou à vélo sans mettre sa vie en danger (pas de trottoirs, pas d'éclairage publique).
L'accès à l'enseignement est-il réservé aux élèves habitants loin et ayant des moyens financiers?

Lettre :

Madame, Monsieur,De nombreux parents veulent faire connaître leur mécontentement concernant la nouvelle réglementation mise en place pour les transports scolaires.Tout d'abord la hausse des tarifs malgré la mise en place de tranches tarifaires basées sur le revenu fiscal de référence; des parents ont vu le prix de leur carte scolaire augmenter de 72€ à 80€,115€,150€ ou 195€ soit une augmentation de 30 à 170%. La condition de domiciliation à moins de 3 KM (pour la Charente maritime) de l'établissement de référence  est un non-sens pour les arrêts situés sur les communes rurales car contrairement aux villes, il est impossible pour ces élèves de se rendre sans danger à leur établissement à cause d'une absence de trottoirs et/ou d'éclairage publique indispensable l'hiver. Ce statut de non ayant droit devrait être revu et adapté à la ruralité.De plus le logiciel d'inscription présente de nombreux disfonctionnements tels que le tarif RPI non appliqué, le statut de non ayant droit attribué à une famille alors que celle voisine ne l'a pas.La création en grande région des départements devait permettre d'optimiser les coûts et faciliter les démarches administratives, or je constate une dégradation du service, surtout pour les habitants des communes rurales qui sont les grands perdants.Cette pétition a pour but de vous demander de revoir cette règlementation et de la reconsidérer avec les divers intervenants locaux. Cordialement. Une représentante de parents d'élèves.





Fil d'actualité :

Publicité