Non au projet d'aménagement du coeur de ville sans concertation des intéressés


Destinataire : Les habitants et les clients des commerces de centre- ville de st julien en genevois


        

La municipalité a présenté publiquement son projet de modification du coeur de ville de St Julien en Genevois (article Le Messager du , voici en résumé ce qu'il en ressort et ce à quoi nous pouvons craindre :

Ce dernier impactera énormément les habitants de cette zone, mais aussi les commerces et les clients de ces derniers, de par les nuisances durant les travaux, et les perturbations des aménagements qui viendront une fois les travaux terminés.

Nous verrons d'ici quelques temps un sens de circulation irréfléchi (succession de sens uniques), des espaces verts supprimés et remplacé par du béton (square Victor Hugo) alors que nous en avons tous besoin pour notre bien-être, des bouchons aux heures de pointe (sortie des écoles notamment), un éxode des consommateurs à venir suite à la suppression des places de parking en ville, un aménagement des places publiques qui ne satisfera que les principaux intéressés (place de la mairie), etc., entraînant à terme une désertification de ce centre que nous apprécions.

Quelle est l'utilité réelle de ces travaux si ce n'est d'engendrer des coûts d'études pharaoniques par des cabinets spécialisés dans ce type d'approche, alors même qu'ils n'ont pas pris le temps de connaître et reconnaître le terrain et d'en appréhender ses contraintes...

Pourquoi budgéter des sommes folles alors même que la mairie se complait depuis plusieurs années à communiquer sur des économies indispensables voire vitales à réaliser, faute d'équilibre comptable entraînant une hausse des impôts locaux si cela n'était fait...

Le commerce du coeur de ville et ses clients doivent déménager en périphérie de ville impérativement pour continuer à vivre convenablement (à proximité des commerces et avec moins de nuisance au quotidien) ?

Nous voyons déjà le désastre de ces nouvelles zones (espaces...) avec de nouveaux quartiers bâtis où il est quasi impossible de se garer et de se déplacer sereinement (à proximité des écoles), et où nous détournons par la force des choses encore plus une partie du flux de circulation intramuros sur ces dites zones...

Le développement de nouvelles zones d'habitation et de commerces pousse déjà les habitants à partir en périphérie de ville pour y vivre ou pour consommer, mais avons-nous pensé au bilan écologique et économique de cette décision d'aménagement du centre-ville ?

Pour toutes ces raisons, nous sommes contre cette réalisation irréfléchie et prématurée.

Le collectif Coeur de Ville

Lettre :

La municipalité a présenté publiquement son projet de modification du coeur de ville de St Julien en Genevois (article Le Messager), voici en résumé ce qu'il en ressort et ce à quoi nous pouvons craindre :Ce dernier impactera énormément les habitants de cette zone, mais aussi les commerces et les clients de ces derniers, de par les nuisances durant les travaux, et les perturbations des aménagements qui viendront une fois les travaux terminés.Nous verrons d'ici quelques temps un sens de circulation irréfléchi (succession de sens uniques), des espaces verts supprimés et remplacé par du béton (square Victor Hugo) alors que nous en avons tous besoin pour notre bien-être, des bouchons aux heures de pointe (sortie des écoles notamment), un éxode des consommateurs à venir suite à la suppression des places de parking en ville, un aménagement des places publiques qui ne satisfera que les principaux intéressés (place de la mairie), etc., entraînant à terme une désertification de ce centre que nous apprécions.Quelle est l'utilité réelle de ces travaux si ce n'est d'engendrer des coûts d'études pharaoniques par des cabinets spécialisés dans ce type d'approche, alors même qu'ils n'ont pas pris le temps de connaître et reconnaître le terrain et d'en appréhender ses contraintes...Pourquoi budgéter des sommes folles alors même que la mairie se complait depuis plusieurs années à communiquer sur des économies indispensables voire vitales à réaliser, faute d'équilibre comptable entraînant une hausse des impôts locaux si cela n'était fait...Le commerce du coeur de ville et ses clients doivent déménager en périphérie de ville impérativement pour continuer à vivre convenablement (à proximité des commerces et avec moins de nuisance au quotidien) ?Nous voyons déjà le désastre de ces nouvelles zones (espaces...) avec de nouveaux quartiers bâtis où il est quasi impossible de se garer et de se déplacer sereinement (à proximité des écoles), et où nous détournons par la force des choses encore plus une partie du flux de circulation intramuros sur ces dites zones...Le développement de nouvelles zones d'habitation et de commerces pousse déjà les habitants à partir en périphérie de ville pour y vivre ou pour consommer, mais avons-nous pensé au bilan écologique et économique de cette décision d'aménagement du centre-ville ?Pour toutes ces raisons, nous sommes contre cette réalisation irréfléchie et prématurée.Le collectif Coeur de Ville





Fil d'actualité :

Publicité