Pour la survie de la cardiologie de ville à cholet

Pour la survie de la cardiologie de ville à cholet

Destinataire : Le député de la circonscription de cholet


        

Monsieur le Député,


A Cholet le nombre de cardiologues en médecine de ville ne cesse de décroître.

En 2011 à la Polyclinique du Parc ils étaient 5 et obtenaient un remplaçant lors de leurs congés.
En 2012 les Docteurs Giraudet et Leclercq sont partis sans trouver de successeur malgré d’importantes recherches.
En 2015 le Docteur Gacem a transféré son activité et ses patients de l'hôpital à la Clinique du Parc, mais n'a pu accueillir la patientèle laissée par les Docteurs Giraudet et Leclercq.
Fin juin 2018 le Docteur Léty a pris sa retraite prématurément (pour raison familiale) et le médecin qui devait le remplacer vient de renoncer à venir s’installer à Cholet.
Au 31 décembre 2018 le Docteur Fradin va partir en retraite et malgré ses recherches il n’a toujours pas trouvé de successeur à ce jour.
Ainsi le Docteur Riou va rester seul avec, 3 jours par semaine au maximum, ma seule collaboration.

Faute de temps et d’effectifs suffisants l’hôpital de Cholet ne prend plus de nouveaux patients.
Et dans le même temps la population de  l'unité urbaine de Cholet continue d'augmenter et de vieillir.

Devant la menace dramatique qui pèse dès janvier 2019 sur la santé des patients et sur les conditions de travail  des cardiologues je sollicite votre appui pour remédier à ce problème urgent de santé publique.

ATTENTION : CETTE PÉTITION NE COMPREND PAS D'APPEL AU DON.







Fil d'actualité :

Publicité