Non au projet de restructuration des écoles du beausset (83330)


Destinataire : Mr le Maire du Beausset


        

L’Association de parents d’élèves RPB tient à vous tenir informés que la mairie envisage un projet de restructuration des écoles pour la rentrée 2018. En effet, elle s’inquiète de l’afflux d’élèves lié aux nouvelles constructions immobilières livrables dans les deux prochaines années.

 

Aussi, la municipalité envisage de fermer deux écoles afin de créer trois gros groupes scolaires et ce, dès le mois de septembre 2018 !!!

L’école élémentaire Pagnol serait fermée et répartie pour 4 classes sur l’école élémentaire Malraux et 5 sur l’école Gavot.

L’école maternelle Malraux serait également fermée et fusionnée avec la maternelle Pagnol.

 

Nous condamnons fermement le manque de consultation de la mairie car ni les enseignants, ni les parents d’élèves n’ont été associés à ce projet. Nous en sommes avertis en novembre alors que le vote du budget 2018 va intervenir au premier trimestre 2018.

 

Nous alertons les parents d’élèves et tous les Beaussétans sur les graves conséquences d’un tel projet réalisé dans la précipitation :

 

· la création de gros groupes scolaires (une unique école maternelle compterait près de 400 enfants) engendrera une détérioration du climat scolaire (plus de conflits…)

· moins d’ATSEM et de personnels de cantine car la mairie espère ainsi mutualiser les différents personnels afin de faire des économies sans se soucier du bien-être de nos enfants

· un stationnement encore plus difficile qu’à l’heure actuelle lié aux déplacements entre les deux écoles et dangereux avec la traversée d’une nationale très fréquentée

· un temps de dépose des enfants rallongé pour les parents d’élèves car les horaires des élémentaires et maternelles seront décalés et les parents devront multiplier les trajets !

· un risque de fermeture de classes car si les 2 écoles maternelles sont regroupées en une seule et les 3 écoles élémentaires remplacées par 2, l’Éducation Nationale pourra décider de réduire le nombre actuel de classes pour atteindre les effectifs maximum de 32 élèves pour les maternelles et de 30 élèves pour les élémentaires.

 

 

La municipalité ne nous a communiqué à ce jour aucun projet chiffré et de nombreuses questions posées à Mme Bousahla, adjointe chargée des affaires scolaires restent étonnement sans réponse à ce jour :

 

· quel sera le coût financier d’un tel projet (déplacement de tous les sanitaires, jeux de cour, salles informatiques, bibliothèques, tableaux numériques qui ont été installés il y a un peu plus d’un an…), alors que les finances de notre commune sont bien mal en point ?

· des infrastructures seront-elles prévues pour le stationnement des parents d’élèves qui devront se garer en masse côté maternelle alors que la situation actuelle est déjà critique ?

· des solutions seront-elles proposées pour faciliter les allers et venues entre les écoles maternelles et élémentaires, l’actuel passage souterrain risquant d’être insuffisant pour une circulation fluide des piétons ?

· quelles propositions afin de désengorger le trafic aux abords des écoles, qui est déjà très problématique ?

 

Ce projet nous semble inutile car d’ici deux ans 250 logements au maximum vont être livrés. Le ratio d’enfants scolarisés par logement utilisé par tous les cabinets de prospective urbanistique est de 0,3 à 0,5 tout au plus, soit 125 enfants de plus au maximum !

 

 

Il existe des solutions beaucoup moins onéreuses :

 

- en conservant la configuration actuelle de nos écoles, 72 places de maternelles et 114 d’élémentaires, soit 186 places, peuvent être proposées aux nouveaux arrivants ;

 

- passé ce seuil, l’Éducation Nationale commencera à envisager des créations de classe que les écoles pourront alors intégrer sans modifier leur configuration :

            - possibilité d’ouvrir sans aucuns travaux une classe à la maternelle Malraux (qui correspond à la classe fermée il y a trois ans)

            - même chose pour l’élémentaire Malraux

            - possibilité d’ouvrir trois classes à l’élémentaire Pagnol (qui en comptait effectivement 12 il y a encore quelques années).

Ces ouvertures de classes supplémentaires permettraient d’accueillir 180 élèves de plus, soit au total 366 places sans aucuns travaux DONC SANS AUCUN COÛT pour les Beaussétans !!!

 

 

Par conséquent, nous demandons à la municipalité de suspendre ce projet et souhaitons une vraie consultation publique des Beaussétans, des parents d’élèves et des enseignants. Nous estimons que c’est la création d’une nouvelle école près du collège qui semble être le projet prioritaire afin d’être en capacité d’accueillir d’ici 5 ans les nouveaux arrivants provenant des 896 logements prévus sur ce secteur dans le contrat de mixité sociale.


Chers parents, chers Beaussétans, nous vous demandons de vous mobiliser très rapidement et de signer la pétition en ligne : https://nonrestructurationecolelebeausset.unepetition.fr/ ou papier devant les écoles.

 Les représentants des parents d’élèves RPB

 

 





Fil d'actualité :

Publicité