AIDE A DOMICILE Les salariés à bout souffle

AIDE A DOMICILE Les salariés à bout souffle

Destinataire : Conseil départemental 22, ARS , le gouvernement, le député Eric Bothorel


        

AGENT A DOMICILE, AVS, AIDE-SOIGNANT ET LES ADMINISTRATIFS

Dans les services d'aide et de soins à domicile, les salariés sont à bout de souffle. Le service connait aujourd'hui des difficultés de recrutement dû à de telles conditions de travail, les jeunes  ne viennent plus vers nos métiers refusent d'être sous-payés. Nous faisons un appel en urgence  à nos financeurs le gouvernement, le conseil département APA ( allocation personnalisé d'autonomie)  et ARS. Sinon toutes les interventions auprès des personnes âgées et les handicapés  ne pourront être assurés à l'avenir !!!!! Il est temps de changer le système et l'organisation du travail nous ne  sommes pas des bénévoles. 
Nous demandons une reconnaissance professionnelle et de pénibilité du travail, revalorisation des salaires, une augmentions des temps de travail et des frais kilométriques, paiement de tous les trajets au réel, stop aux coupures dans nos plannings, revoir l'amplitude horaire de travail, plus de formations qualifiantes, un accompagnement selon les frais besoins de l'usager, plus de postes pour les salariés administratifs. Nous voulons vivre dignement de nos métiers.
Syndicat des  salariés des soins et de l'aide à domicile des Côtes d'Armor CGT

Lettre :

gouvernement, député Eric Bothorel, conseil départemental 22,  Agence Régional de santé de Bretagne





Fil d'actualité :

Publicité