Pour l'annulation de l'augmentation des prix en cafétéria CROUS et en CROUZZERIA à Aix-Marseille


Destinataire : Les membres du Conseil d'Administration du CROUS d'Aix-Marseille Avignon


        

TOUT AUGMENTE SAUF NOS BOURSES

Ce 21 juin 2022, le Conseil d’Administration du CROUS d’Aix-Marseille Avignon vote l’augmentation des prix en cafétéria ! Nous lançons une pétition pour revenir sur cette mesure.

Aujourd’hui, le Conseil d’Administration du CROUS d’Aix Marseille Avignon a voté l’augmentation des prix de la majorité des aliments en cafétéria et Crouzzeria, les faisant ainsi passer de 10 centimes à 1€ malgré l’opposition des représentant-e-s étudiant-e-s présent-e-s. Seule l'intervention au préalable de l’élu-e FSE a permis d’empêcher, au moins, l’augmentation des prix des sandwichs bas de gamme. 

Le signal est clair : selon le CROUS, ce sont les étudiant-e-s qui vont devoir payer les conséquences de la guerre en Ukraine et de la crise sanitaire, qui sont à l’origine de l’augmentation des prix. 


Cette augmentation, si elle est maintenue, consolide encore l’orientation du CROUS dans un sens de management économique et financier qui ne tient pas compte des intérêts des étudiant-e-s. Comment ne pas craindre, après elle, que les loyers des résidences CROUS puissent augmenter à leur tour ? Nous disons dès aujourd’hui notre opposition ferme et définitive à la direction prise par cet organisme. 


Non, ce n’est pas aux étudiant-e-s de payer la crise ! La précarité étudiante a explosé avec la crise sanitaire et elle est aujourd’hui plus pressante que jamais, tandis que nos bourses n’augmentent toujours pas. De plus, des milliers étudiant-e-s, ukrainien-ne-s ou non, sont réfugié-e-s de guerre et cherchent encore à pouvoir reprendre leurs études malgré les barrages institutionnels des universités. Nous rappelons ici que nous les soutenons dans leurs démarches.


Le CROUS prétend œuvrer pour la santé des étudiant-es en augmentant tous les prix sauf ceux des salades. Notre position est la suivante : pour que les étudiant-es mangent sainement, il faut d’abord qu’ils et elles puissent manger tout court. Il s’agit donc de baisser tous les tarifs plutôt que de les augmenter. La répression, ici l’augmentation des prix, ne fonctionne jamais pour encourager à prendre de bonnes habitudes. Elle est également révélatrice d’un raisonnement de classe qui prétend contrôler les étudiant-e-s jusque dans leurs habitudes alimentaires.


Nous exigeons du CROUS d’Aix Marseille Avignon qu’il annule l’augmentation des prix des aliments qu’il propose à la vente. Martelons le : les étudiant-e-s ne sont en rien responsable du contexte économique, il n’st donc pas question qu’ils et elles payent pour celui-ci. Si le CROUS se trouve dans une situation financière délicate, alors il doit demander un soutien à l’Etat plutôt que de faire payer les étudiant-es. 


Nous exigeons le retour du repas à 1€ pour tous-tes, y compris les étudiant-e-s non boursier-e-s. Cette mesure a permis pendant des mois à de nombreux-ses étudiant-e-s d’avoir la certitude qu’ils et elles pourraient se nourrir correctement au moins une fois par jour. Il est inacceptable et indigne que cette mesure de décence élémentaire ait été suspendue.

Nous exigeons également une augmentation substantielle des bourses. Combinée à la baisse nécessaire des prix sur les denrées alimentaires, elle permettra aux étudiant-e-s, à défaut de vivre dignement, de pouvoir survivre. 


Nous exigeons du CROUS qu’il sorte de la logique mortifère dans laquelle il se complaît, qui consiste systématiquement à aller contre les intérêts des étudiant-e-s.


Nous lançons donc cette pétition pour l’annulation de l’augmentation des tarifs du CROUS, que nous vous invitons à signer et à partager pour revenir sur cette mesure scandaleuse.






Fil d'actualité :