Ouverture de la base nautique de Champigny-sur-Marne pour le RSCC-CK


Destinataire : M. christian fautré, maire de champigny-sur-marne


         mardi 2 juin 2020. À M. Christian Fautré, Maire de Champigny-sur-Marne.

Cher Monsieur le Maire,

Nous, les adhérents du club de Canoë-Kayak de Champigny-sur-Marne, le RSCC-CK, cosignataires, vous adressons directement cette lettre et pétition, pour vous faire connaître notre incompréhension et interrogation par rapport à la non réouverture de notre club.
En effet, nous venons d'apprendre de notre instance dirigeante, que le club ne rouvrirait pas dans l'immédiat et qu'aucune date n'était prévue, malgré un plan d'ouverture proposé à la mairie par le RSCC-CK, bien timide, et qui, de ce fait, ne nous satisfaisait guère, et un autre plan en cours de réalisation par vos services, dont nous ignorons tout.
Nous espérions cette ouverture pour le mardi 2 juin, comme nous l'avions espéré déjà avant, à la suite du 11 mai.

Avant de vous expliquer notre position il n'est pas inutile de poser le cadre plus général.
Celui de la pandémie bien sûr que nous affrontons tous, et nous savons les efforts que vous faites dans ce domaine.
Celui de la loi cependant, en particulier le Décret n° 2020-548 du 11 mai 2020, par les articles 9, 7 et 1, qui permet finalement aux bases nautiques comme la nôtre d'ouvrir, à condition de respecter les gestes barrières pour la sécurité des usagers.
Celui de son application, enfin, déjà réalisée par d'autres villes voisines, comme Joinville par exemple, dont le club de kayak a repris son activité.

Notre incompréhension vient donc déjà de voir que la ville de Champigny-sur-Marne, qui est pour nombre d'entre-nous, notre ville, n'a pas fait la même démarche.

Notre incompréhension vient aussi de notre pratique, notre expérience, qui nous disent combien il est assez facile de mettre en place les conditions de sécurité imposées par la loi et l'intérêt général. Il est significatif de noter qu'aller faire ses courses, et c'est vital et commun, est bien plus dangereux de ce point de vue, qu'aller faire du kayak, avec tout ce que chacun touche et qui n'est pas souvent désinfecté dans les magasins.

Notre incompréhension est totale aussi devant le manque de démocratie, qui s'exprime ici, quand la structure décisionnaire fait si peu de cas des adhérents, de leur droit, alors que nous savons pourtant l'intérêt que vous portez à ce principe démocratique.

Et que dire du gâchis, au sortir du confinement et avec le beau temps qui persiste, de voir enfants et adultes, privés de sport et de plein air, pour vous qui êtes attaché au social et à l'intérêt de tous.

Mais cet échec à la reprise risque d'avoir une autre conséquence plus lourde et durable, qui est l'avenir du club de canoë-kayak. Avec cette fermeture injustifiée, le risque est grand que davantage de personnes se décident à le quitter. À ce stade par exemple, le remboursement partiel des cotisations est envisagé.

Allez-vous contribuer à sauver ce qui peut l'être, en nous faisant confiance pour appliquer les mesures de sécurités ?
Pour cela il faut encourager vos services à rouvrir la base Nautique au plus tôt...

Nous espérons de vous une décision rapide et favorable, confiants en votre bienveillance.

Sportivement vôtre.

Lettre :

mardi 2 juin 2020. À M. Christian Fautré, Maire de Champigny-sur-Marne. Cher Monsieur le Maire, Nous, les adhérents du club de Canoë-Kayak de Champigny-sur-Marne, le RSCC-CK, cosignataires, vous adressons directement cette lettre et pétition, pour vous faire connaître notre incompréhension et interrogation par rapport à la non réouverture de notre club. En effet, nous venons d'apprendre de notre instance dirigeante, que le club ne rouvrirait pas dans l'immédiat et qu'aucune date n'était prévue, malgré un plan d'ouverture proposé à la mairie par le RSCC-CK, bien timide, et qui, de ce fait, ne nous satisfaisait guère, et un autre plan en cours de réalisation par vos services, dont nous ignorons tout. Nous espérions cette ouverture pour le mardi 2 juin, comme nous l'avions espéré déjà avant, à la suite du 11 mai. Avant de vous expliquer notre position il n'est pas inutile de poser le cadre plus général. Celui de la pandémie bien sûr que nous affrontons tous, et nous savons les efforts que vous faites dans ce domaine. Celui de la loi cependant, en particulier le Décret n° 2020-548 du 11 mai 2020, par les articles 9, 7 et 1, qui permet finalement aux bases nautiques comme la nôtre d'ouvrir, à condition de respecter les gestes barrières pour la sécurité des usagers. Celui de son application, enfin, déjà réalisée par d'autres villes voisines, comme Joinville par exemple, dont le club de kayak a repris son activité. Notre incompréhension vient donc déjà de voir que la ville de Champigny-sur-Marne, qui est pour nombre d'entre-nous, notre ville, n'a pas fait la même démarche. Notre incompréhension vient aussi de notre pratique, notre expérience, qui nous disent combien il est assez facile de mettre en place les conditions de sécurité imposées par la loi et l'intérêt général. Il est significatif de noter qu'aller faire ses courses, et c'est vital et commun, est bien plus dangereux de ce point de vue, qu'aller faire du kayak, avec tout ce que chacun touche et qui n'est pas souvent désinfecté dans les magasins. Notre incompréhension est totale aussi devant le manque de démocratie, qui s'exprime ici, quand la structure décisionnaire fait si peu de cas des adhérents, de leur droit, alors que nous savons pourtant l'intérêt que vous portez à ce principe démocratique. Et que dire du gâchis, au sortir du confinement et avec le beau temps qui persiste, de voir enfants et adultes, privés de sport et de plein air, pour vous qui êtes attaché au social et à l'intérêt de tous. Mais cet échec à la reprise risque d'avoir une autre conséquence plus lourde et durable, qui est l'avenir du club de canoë-kayak. Avec cette fermeture injustifiée, le risque est grand que davantage de personnes se décident à le quitter. À ce stade par exemple, le remboursement partiel des cotisations est envisagé. Allez-vous contribuer à sauver ce qui peut l'être, en nous faisant confiance pour appliquer les mesures de sécurités ? Pour cela il faut encourager vos services à rouvrir la base Nautique au plus tôt... Nous espérons de vous une décision rapide et favorable, confiants en votre bienveillance. Sportivement vôtre.



SIGNER LA PETITION

Fil d'actualité :

Signer la pétition

- Votre adresse e-mail doit être valide pour recevoir le lien de validation de votre signature
- L'auteur de la pétition n'aura pas accès à votre adresse e-mail indiqué dans ce champ

OUI, je veux être averti des mises à jours, des actualités de cette pétition.
NON, je ne veux pas être averti des mises à jours, des actualités de cette pétition.

OUI, je souhaite aider d'autres pétitions en recevant les mobilisations du site.
NON, je ne souhaite pas aider d'autres pétitions en recevant les mobilisations du site.
(Vous pourrez changer d'avis à tout moment)

Ne pas afficher ma signature publiquement.
En cochant cette case, je déclare avoir lu et accepter les Conditions Générales d’Utilisation , la Politique de confidentialité du Site et avoir plus de 15 ans.


Publicité

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par le site unepetition.fr géré par la société . Certaines informations sont destinées au site unepetition.fr et d'autres à l'auteur de la pétition pour les finalités de celle-ci. Pour votre informations le pays de résidence de l'auteur est : France. Veuillez consulter notre Politique de confidentialité du site pour plus d'informations sur leurs utilisations
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant :