pour le retour de l'ancien format de plaque d'immatriculation en 14/12 pour les cyclomoteurs

pour le retour de l'ancien format de plaque d'immatriculation en 14/12 pour les cyclomoteurs

Date de création : 25 Octobre 2017
par : Raphael M
Dans 213 jours
Il manque 406 signatures


         La lettre d'est pas encore définitive, mais cela donne un aperçu du courrier qui sera adressé aux différents niveaux de la classe politique.

Objet : Tolérance des plaques d’immatriculation 14x12 pour les cyclomoteurs (thermiques de moins de 50cm3 et électriques de plus de 250w) pour une meilleure sécurité sur la voie publique.

Depuis 2011, les réglementations ne cessent de s’empiler à un rythme effréné pour les cyclomoteurs : - Obligation d’immatriculation qui engendre un parcours du combattant tant les démarches sont compliquées, - Difficulté à installer des plaques minéralogiques sur des cycles qui n’ont jamais été conçus pour les recevoir, - Modification récente des dimensions desdites plaques agrandies de 50% (21cm de large au lieu de 14) devenant dangereuses et contradictoires eu égard au code de la route, Depuis 2011 tous les usagers de ces engins motorisés légers de moins de 50 cm3 qui roulent à moins de 45 km/h pour les plus rapides, 35 km/h pour la grande majorité, endurent le parcours du combattant pour pouvoir répondre à la loi et rouler immatriculés.

Pendant des années chaque préfecture a interprété les directives à sa guise en créant une inégalité de tracasseries d’un bout à l’autre du territoire.

Aujourd’hui, c’est le nouveau système internet centralisé qui ne répond plus aux problématiques : que va-t-il advenir à l’avenir de nos cyclos, anciens comme modernes : allons-nous devoir les remiser au fond des musées, et encombrer les rues de véhicules plus volumineux et plus polluants aux ¾ vides ?

Carte grise en main quand on finit enfin par l’obtenir, se pose la problématique de fixer une plaque "inamovible" sur un cycle entièrement boulonné, qui n’a jamais été conçus pour cela, qu’il s’agisse des vieux cyclomoteurs du siècle dernier comme des derniers sortis des chaines la semaine dernière : on légifère sans se préoccuper de la faisabilité matérielle.

Et voilà qu’intervient la dernière réglementation de juillet dernier qui exige de nouvelles plaques 50% plus larges que les précédentes, dont la surface agrandie n’est pas utilisée comme le montrent les exemples qui suivent : juste de la tôle coupante en plus à dépasser de partout du gabarit d’un véhicule totalement inadapté.

SI de telles plaques s’englobent dans le gabarit d’une moto, d’un quad, d’un scooter, il n’en est rien pour les cyclos dont le garde boue fait tout au plus 7cm de largeur : c’est donc de fait deux lames de fine tôle coupante qui dépassent de chaque côté à l’arrière du véhicule.

Ce décret vise à une uniformisation des formats aux fins de traitements automatiques des infractions. Combien de cyclos roulant à 35 km/h ont été flashés depuis 2011 par les systèmes automatisés ? Sans doute un nombre infinitésimal proche de zéro.

Une réglementation qui n’apporte donc aucune amélioration pour cette catégorie de véhicules roulants, mais en rend des millions dangereux : est-ce bien raisonnable ? Les systèmes automatisés vont devoir savoir lire les plaques des voitures, camions, motos, et les anciennes plaques qui restent tolérées pour les véhicules de collection : pourquoi alors obliger les cyclomoteurs à arborer des plaques plus larges et dangereuses puisque les précédentes vont continuer à perdurer pour les "collection" ?

N’est-il pas possible de généraliser ces petites plaques aux cyclomoteurs, les rendant ainsi moins dangereux ? Et qu’en est-il du code de la route qui impose de ne jamais apposer de dispositifs en saillie pouvant représenter un danger pour les usagers ?

Devient-il caduque avec ces nouvelles plaques démesurées pour leur support ? Enfin, la grande majorité de nos voisins européens se satisfont de plaques de petites dimensions, encore plus restreintes que nos 14x12, souvent posées verticalement pour être moins agressives.

C’est dans ce sens que nous demandons une tolérance des anciennes plaques 14x12 pour les cyclomoteurs tels que nous les avons énoncés en objet.Merci de remplir dans les commentaires le nombre de cyclo de chaque signataire, afin de donner une idée du nombre de cyclo impacté par cette réglementation .

Nous avons besoin de vous pour faire avancer les choses, merci de partager cette pétition à un maximum de monde dans votre entourage.

Lettre :

Merci de remplir dans les commentaires le nombre de cyclo de chaque signataire, afin de donner une idée du nombre de cyclo impacté par cette réglementation .Nous avons besoin de vous pour faire avancer les choses, merci de partager cette pétition à un maximum de monde dans votre entourage.



SIGNER LA PETITION

Fil d'actualité :

  • 30 Octobre 2017
    par Unepetition.fr

    la pétition a été modifiée par l'auteur

  • 27 Octobre 2017
    par Unepetition.fr

    la pétition a été modifiée par l'auteur

  • 25 Octobre 2017
    par unepetition.fr

    Pétition validé par l'auteur

Signer la pétition

NB : l'auteur de la pétition n'aura pas accès à votre adresse e-mail.

Je désire recevoir l'actualité, les news de cette pétition

Je désire recevoir les appels à signature, pour soutenir d'autres causes.

Je désir recevoir les informations du site unepetition.fr et ses partenaires (maximum 1 e-mail / semaine).

Publicité