Pour le passage en Zone Bleue Partielle du stationnement du quartier Place de Marseille

Pour le passage en Zone Bleue Partielle du stationnement du quartier Place de Marseille

Destinataire : Habitant(e)s du quartier de la place de marseille à arras


        

Chères voisines, Chers voisins,

L’équipe municipale d’Arras a décidé de modifier les règles de stationnement l’année dernière([i]) à compter du 3 juin 2019.

Le quartier de l’arrière gare est passé en zone Bleue Partielle. C'est-à-dire, en partie en zone blanche (gratuite) et en zone bleue (gratuite mais limitée à 2 heures de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h, du lundi au vendredi).

Les rues Abel Bergaigne et Emile Lenglet sont passées en Zone Verte (payante de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h, tous les jours sauf dimanche et jours fériés) à la demande des riverains, selon l’équipe municipale.


ð  En zone Bleue Partielle, les riverains peuvent disposer gratuitement de 2 badges par habitation permettant de se garer librement en zone Bleue en permanence. Ils peuvent donc garer au moins 2 véhicules dans le quartier sans contrainte, ni coût supplémentaire.

ð   En zone Verte, les riverains peuvent disposer d’un seul badge par habitation pour 5€ par mois (soit 60€ par an).

ð  Dans les deux cas, pour obtenir un badge, le véhicule doit être immatriculé à leur nom et dans les rues concernées (mentions présentes sur la carte grise du véhicule). Attention, ce n’est pas un « badge volant », mais bien un badge pour une immatriculation, donc un véhicule.


À la suite de cette modification, les riverains des rue Jeanne d’Arc et Frédéric Degeorge ont constaté une importante dégradation de la capacité de stationnement dans le quartier, le soir et le week-end. Le stationnement en journée était déjà compliqué auparavant, mais la situation s’est nettement détériorée. Les véhicules qui se garaient dans les rues Abel Bergaigne et Emile Lenglet viennent à présent dans les rues limitrophes qui sont restées en zone blanche (gratuite). Force est de constater que les rues Abel Bergaigne et Emile Lenglet sont particulièrement clairsemées en journée.

En réponse à leur mécontentement, l’équipe municipale suggère aux riverains de se concerter pour solliciter eux-mêmes leur passage en zone verte (payante). Ce n’est pas la décision de la Mairie de rendre le stationnement du quartier payant, c’est le choix des riverains !

Un sondage a été réalisé mi-janvier par un habitant de la rue Jeanne d’Arc, convaincu qu’il s’agit là d’une bonne solution. Une « réunion de poche » a été organisé très rapidement par l’équipe municipale. Elle s’est tenue le mercredi 29 janvier. La prochaine étape consiste pour les élus à recueillir l’avis de l’ensemble des riverains du périmètre concerné pour basculer très vite en zone Verte les rues Jeanne d’Arc et Frédéric Degeorge (jusqu’à l’angle de la rue Lamartine).

Si cette logique se poursuit, c'est l'ensemble des rues du quartier qui vont devenir payantes. Sans doute même jusqu’à la place Victor Hugo. Cette évolution ne fait que déplacer le problème sur les rues adjacentes. Aussi, je ne suis personnellement pas favorable à la mise en place du stationnement payant. Le sujet devrait être traité globalement dans le quartier avec l’ensemble des riverains.

J’ai soumis la proposition d’un passage en zone Bleue Partielle, a l’instar du quartier de l’arrière gare. La réponse de Monsieur Gauthier Osseland (14ème Adjoint en charge de la Mobilité et des Déplacements Durables et riverain du quartier de l’arrière gare) a été catégorique : cette idée n’est pas envisageable car notre quartier est situé en centre-ville.

Pourtant, notre quartier n’est pas davantage en centre-ville que celui situé juste derrière la gare. Si le passage en zone verte de la portion de la rue Frédéric Degeorge, entre le boulevard Carnot et la rue Jeanne d’Arc, peut questionner au regard de sa plus grande proximité avec le centre-ville, il n’en est pas de même pour le reste du quartier de la place de Marseille, y compris de la rue Jeanne d’Arc.

Les besoins et les contraintes de chacun sont différents, tout comme les solutions de stationnement privé (cour, garage, ...) dont certains peuvent disposer par ailleurs. Libre donc à chacun de s’exprimer sur l’évolution des règles de stationnement dans notre quartier.

Le projet initial de l’équipe municipale d’Arras consistait à basculer tout le quartier de l’arrière gare en zone verte (payante). La mobilisation de ses habitants l’a contraint de revoir sa position. Les riverains sont aujourd’hui satisfaits des nouvelles conditions de stationnement.

Je soutiens le passage de l’ensemble du quartier de la place de Marseille en zone Bleue Partielle. Soit sur la zone délimitée par la rue d’Achicourt, la rue Adam de la Halle, le boulevard Vauban et la rue Jeanne d’Arc.


Nous pouvons espérer une écoute attentive des candidats aux prochaines élections !


[i] Vous retrouverez l’ensemble des informations détaillées sur le site de la mairie :

https://www.arras.fr/fr/actualites/nouvelles-regles-de-stationnement

 




SIGNER LA PETITION

Fil d'actualité :

Signer la pétition

- Votre adresse e-mail doit être valide pour recevoir le lien de validation de votre signature
- L'auteur de la pétition n'aura pas accès à votre adresse e-mail indiqué dans ce champ

OUI, je veux être averti des mises à jours, des actualités de cette pétition.
NON, je ne veux pas être averti des mises à jours, des actualités de cette pétition.

OUI, je souhaite aider d'autres pétitions en recevant les mobilisations du site.
NON, je ne souhaite pas aider d'autres pétitions en recevant les mobilisations du site.
(Vous pourrez changer d'avis à tout moment)

Ne pas afficher ma signature publiquement.
En cochant cette case, je déclare avoir lu et accepter les Conditions Générales d’Utilisation , la Politique de confidentialité du Site et avoir plus de 15 ans.


Publicité

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par le site unepetition.fr géré par la société . Certaines informations sont destinées au site unepetition.fr et d'autres à l'auteur de la pétition pour les finalités de celle-ci. Pour votre informations le pays de résidence de l'auteur est : France. Veuillez consulter notre Politique de confidentialité du site pour plus d'informations sur leurs utilisations
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant :