Redistribution du montant des amendes pour non-respect du confinement aux personnels soignants


Destinataire : Ministre de l'intérieur


         Le gouvernement a décidé de verbaliser les contrevenants aux règles de confinement. Nos personnels soignants (Médecins, infirmières et infirmiers, assistantes de vie, aides à domicile etc ) se dévouent pour pallier l'imprévision de nos gouvernants. Même s'il n'est pas souhaitable qu'une répression irraisonnée s'abatte sur nos concitoyens, l'argent perçu doit être dirigé vers un fonds spécial qui servira soit à accorder des primes aux personnels les moins bien rémunérés soit à acheter du matériel de protection. En tout état de cause, la création et la gestion de ce fonds devra être contrôlé par l'Assemblée Nationale.

Lettre :

Le gouvernement a décidé de verbaliser les contrevenants aux règles de confinement. Nos personnels soignants (Médecins, infirmières et infirmiers, assistantes de vie, aides à domicile etc ) se dévouent pour pallier l'imprévision de nos gouvernants. Même s'il n'est pas souhaitable qu'une répression irraisonnée s'abatte sur nos concitoyens, l'argent perçu doit être dirigé vers un fonds spécial qui servira soit à accorder des primes aux personnels les moins bien rémunérés soit à acheter du matériel de protection. En tout état de cause, la création et la gestion de ce fonds devra être contrôlé par l'Assemblée Nationale.





Fil d'actualité :

Publicité