Sauvons les platanes de la rue des Vergers - Ernolsheim

Sauvons les platanes de la rue des Vergers - Ernolsheim

Destinataire : Mairie d'Ernolsheim


        

MISE À JOUR
Les platanes de la rue des Vergers restent en place et continueront d'embellir la rue bientôt rénovée !
Le 26.03.21, le conseil municipal a revoté la délibération initiale et s'est prononcé : 9 pour la sauvegarde, 6 pour l'abattage.
Vous étiez près de 600 à signer la pétition dans ses deux versions, online et coupon-réponse, dont presque 200 habitants d'Ernolsheim et beaucoup d'anciens qui, bien qu'ayant déménagé parfois loin, gardent un lien avec le village : MERCI À VOUS TOUS !

Les amis des platanes
Habitantes et habitants d’Ernolsheim,
Comme vous le savez peut-être, le conseil municipal a pris la décision, dans le cadre de la réfection de la rue des Vergers, le 30 octobre 2020 d’abattre les deux platanes.
Pour le moment, ils sont encore debout, ces centenaires qui ont vu grandir des générations d’Ernolsheimois et continuent de les accompagner, jeunes et moins jeunes, dans leur passage dans la rue des Vergers !
Ils sont en bonne santé, ils ont résisté aux tempêtes, en particulier celles de 1897 et de 1999 (Lothar) et à la pose de macadam jusqu’à la base même de leur tronc. Ils continuent de pousser vaillamment pour atteindre aujourd’hui une hauteur de 12 mètres et une circonférence de 3,30 m pour l’un et de 2,50 m pour l’autre.
Ils servent d’habitat à une multitude de petits animaux et d’insectes : nids d’oiseaux, lucanes, vols de chauves-souris. Ils sont la biodiversité qui fait d’Ernolsheim une commune verte.
Nombre de villageois ont grandi à leurs côtés, joué autour de leurs troncs, admiré leur ramure et leur prestance en descendant la “Ligass”. Jeanne Wendling, notre poétesse locale a célébré cet espace : “uffem Bankel im lange Waj verbringt de Üschen e Teil von sine Daj”, évoquant ainsi un lieu de convivialité avec la figure d’un riverain, Eugène Aron, ancien Malgré-Nous rescapé de la bataille de Normandie en juin 1944.
Faut-il vraiment que 2021 en vienne à bout ? Que, par notre silence, nous commettions un “écocide” que nos enfants auront raison de nous reprocher ?

Voulons-nous vraiment faire tomber ces “monuments”, à l’heure où on parle de loi Climat, de Convention de Paris, de réduction des émissions de CO² et de solutions pour enrayer le réchauffement climatique, notamment grâce aux arbres !? Leurs feuilles, branches et troncs apportent non seulement l’oxygène dont nous avons besoin mais également ombrage et fraîcheur lors des étés chauds de plus en plus fréquents.

Si vous ne voulez pas avoir une rue minéralisée, mais une rue verte et vivante, c’est le moment d’agir !

Comment ?

Dès que possible et au plus tard le 15 mars, signez la pétition en ligne : https://www.unepetition.fr/sauvons-les-platanes-ernolsheim

Vos commentaires seront les bienvenus. Merci de préciser en commentaire votre rapport avec Ernolsheim et ses platanes : habitant, ancien, visiteur occasionnel ou régulier, sympathisant et défenseur de la nature, etc...

Forts de vos signatures, les "amis des platanes" demanderont à M. le Maire et aux conseillers municipaux qu'ils revoient leur décision et modifient le programme de réfection de la rue des Vergers pour qu'il intègre nos deux majestueux platanes.


"Plantons des arbres et les racines de notre avenir s'enfonceront dans le sol et une canopée de l'espoir s'élèvera vers le ciel.”

Wangari Muta Maathai, Celle qui plante les arbres (2007)





Fil d'actualité :

Publicité