MOBILISONS NOUS FACE A DES SECHERESSES SUCCESSIVES SANS PRECEDENT


Destinataire : éleveurs mobilisés


        

MOBILISONS NOUS FACE A DES SECHERESSES SUCCESSIVES SANS PRECEDENT !

 

Suite à une année 2018 particulièrement difficile, due à une sècheresse d’été et d’automne sans précédent, les éleveurs de l’Allier ont dû puiser dans leurs réserves alimentaires et financières pour faire face. Des aides ont été versées : état, région et département. Néanmoins les trésoreries ont été malmenées. Le manque de pluviométrie de l’hiver et du printemps nous annonce les prémices d’une sécheresse encore plus terrible, avec les premières récoltes de fourrage faisant apparaître des déficits de 30 à 50 % pour les ensilages, des récoltes de céréales en devenir très incertaines, des pâtures avec peu ou pas d’herbe selon les secteurs.

Forts de ces constatations, il nous paraît nécessaire de vous alerter sur cette situation et sur ce qui en découle.

Les stocks ne pouvant être reconstitués et les besoins allant grandissants, les éleveurs se mettent à la recherche de nourriture pour leurs animaux et constatent l’envolée des cours de la paille, du foin et autres matières premières, due à plusieurs phénomènes : la rareté, la spéculation, l’utilisation de ces matières pour des usages autres, tels que la méthanisation, le chauffage, …, qui dans ces périodes de sécheresse viennent directement concurrencer nos productions d’élevage. D’autre part, le phénomène est d’autant plus amplifié que certains producteurs de pays voisins viennent acheter des fourrages sur pied en prévision d’alimenter leurs méthaniseurs. Pourtant des solutions existent. Il y a un réel potentiel dans notre département tant en paille qu’en maïs irrigué. Des décisions doivent être prises dès maintenant et une solidarité doit être encouragée face à la gravité de la situation pour éviter les spéculations anormales. Les terrains irrigables libérés lors des récoltes d’orge pourraient être réensemencés en cultures dérobées. Des maïs irrigués pourraient être retenus pour l’ensilage. La demande d’aide auprès d’autres départements céréaliers pourrait être faite, ...

Toutes les initiatives sont les bienvenues, faute de quoi les conséquences vont être dramatiques :

-  déstockage d’animaux maigres et donc déstabilisation des marchés (baisse des cours),

-      destruction de l’approvisionnement de nos outils d’abattage,

-      manque de marchandise dans les mois et années à venir,

difficultés financières des éleveurs menant à des cessations d’activité pour certains d’entre nous ou plus grave à des gestes irréversibles.

Il ne faut pas oublier que 60 % des céréales produites sont consommées dans les élevages.

Actuellement, l’élevage vit une période charnière très difficile, c’est pourquoi ces évènements climatiques à répétition doivent être surmontés par tous les moyens possibles et imaginables :

-  incitations aux retenues collinaires pour gagner en autonomie fourragère sur les exploitations,

-    facilitation des procédures administratives dans l’élaboration et la gestion des dossiers de retenues collinaires et d’irrigation,

-      mise en relation avec des entreprises de transports pour bénéficier de contre voyages à moindre coût dans l’acheminement de fourrages ou aliments divers,

-   encouragement à travailler sur les cultures fourragères (espèces adaptées en fonction de la nature des sols, des modes d’exploitations, …

Notre démarche a pour but de vous inciter à une réflexion poussée et constructive afin de prendre au plus vite les décisions qui s’imposent.

Trouvons ensemble des solutions gagnant-gagnant, construisons ensemble des projets sécurisant les systèmes fourragers afin de pérenniser nos entreprises sur nos territoires ruraux. Nos zones d’élevages auront un avenir que si les éleveurs peuvent vivre dignement de leur métier.



SIGNER LA PETITION

Fil d'actualité :

Signer la pétition

- Votre adresse e-mail doit être valide pour recevoir le lien de validation de votre signature
- L'auteur de la pétition n'aura pas accès à votre adresse e-mail

OUI, je veux être averti des mises à jours, des actualités de cette pétition.
NON, je ne veux pas être averti des mises à jours, des actualités de cette pétition.

OUI, je souhaite aider d'autres pétitions en recevant les mobilisations du site.
NON, je ne souhaite pas aider d'autres pétitions en recevant les mobilisations du site.
(Vous pourrez changer d'avis à tout moment)

Ne pas afficher ma signature publiquement.
En cochant cette case, je déclare avoir lu et accepter les Conditions Générales d’Utilisation , la Politique de confidentialité du Site et avoir plus de 15 ans.


Publicité

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par le site unepetition.fr géré par la société . Certaines informations sont destinées au site unepetition.fr et d'autres à l'auteur de la pétition pour les finalités de celle-ci. Pour votre informations le pays de résidence de l'auteur est : France. Veuillez consulter notre Politique de confidentialité du site pour plus d'informations sur leurs utilisations
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant :