Sncf pdl : non à la suppression des agents de départs des trains

SNCF PDL : Non à la suppression des agents de départs des trains

Destinataire : tous public


        

La Direction SNCF continue de déshumaniser les trains et les gares, aux dépens de la sécurité des voyageurs par logique purement comptable. Prochainement ce sont les chefs de services, donnant le départ des trains qui pourraient être amenés à disparaître (au 10 décembre). Ces agent de départs, après s’être assurés que toutes les conditions sont réunies (signal ouvert, montée/descente de voyageurs, heure de départ, fermeture des portes assurées…) transmettent l’autorisation de départ au conducteur.

Ils sont un maillon essentiel dans la chaîne de la sécurité du 1er au dernier train, avec une présence obligatoire.

Sa formation initiale leur permettent d’avoir une approche transverse, globale sur la sécurité. Dans les gares ils assurent l’interface entre la vie dans la gare et le train au départ, ce qui permet d’optimiser la régularité.

En supprimant les contrôleurs et les agents de départs, la Direction reporte l’entière responsabilité de la procédure de départ sur l’agent de conduite. Ce dernier devrait désormais gérer les nombreuses particularités sur les quais, le temps d’un arrêt, au risque d’impacter les procédures liées à son métier de conducteur. La déshumanisation des gares est un frein au développement du ferroviaire, moyen de transport perfectible mais écologique avec jusque là un niveau de sécurité reconnu.

Jusqu’où compte aller La Direction dans la casse des métiers liés à la sécurité? Le rapport accablant la SNCF sur l’accident de Bretigny en2013 (7 morts) ne devrait-il pas faire réfléchir nos grands décideurs?





Fil d'actualité :

Publicité