Arrêt des massacres au Soudan

Arrêt des massacres au Soudan

Destinataire : Commission de l'union européenne


         Depuis décembre 2018, le peuple soudanais a réclamé le changement du régime politique et le départ du président dictateur en poste depuis 31 ans Omar Al Bashir.

Le peuple a manifesté pacifiquement sans aucune violence et en ne causant aucunes dégradations des biens communs ou privés.
Le gouvernement soudanais a réagi avec beaucoup de violence qui a causé une cinquantaine de morts parmi les civils en janvier.
Malgré cela, le mouvement de contestation a réussi à faire tomber le régime d'Al Bashir, qui a été dans un premier temps remplacé par le conseil militaire composé de colonels de l'armée soudanaise et le colonel de l'intervention des forces rapides.
Le mouvement a essayé de négocier un accord pour former un gouvernement civil.
Suite aux mauvaises intentions du conseil militaire, cet accord a échoué plongeant actuellement le pays dans le chaos gouvernemental en faisant régner la violence et la peur.
Le conseil militaire réprime depuis le 3 juin dernier le peuple occasionnant à ce jour plus d'une centaine de morts et des milliers de blessés et de personnes portées disparues.
Nous demandons aujourd'hui aux autorités compétentes de protéger le peuple qui manifeste pacifiquement.





Fil d'actualité :

Publicité