Nos enfants ne sont pas un "marché public"

Nos enfants ne sont pas un "marché public"

Destinataire : Les élus de l'Emblavez accueil@ville-rosieres.fr


        

Nos enfants ne sont pas un « marché public » !

Soutenez la crèche de Rosières !!!


Depuis plusieurs mois, la crèche de Rosières (43800) est soumise par l’agglomération du Puy à une procédure d’appel d’offre et de délégation de service public.
Elle se retrouve en concurrence avec des groupes privés à but lucratif, venus de l’extérieur et ignorants du contexte local, qui risquent de proposer des offres moins chères à nos élus. On sait ce que cela donne quand on voit les drames chez Orpéa (pour les personnes âgées) ou People and Baby où une fillette de onze mois est morte le 22 juin, car la professionnelle qui avait sa charge était excédée par ses conditions de travail.

Nous voulons que la crèche reste un service public à but non-lucratif !

Personne ne dot se faire de l'argent sur le dos de nos bébés !

Signez la pétition pour soutenir la crèche de Rosières et informez vos élus qu’ils ont le pouvoir de faire le choix du local dans cette bataille.
(une version papier de cette pétition est disponible dans les commerces de Rosières)

Lettre :

Rosières, le 4 octobre 2022Le CA de l’Établissement d’accueil de jeunes enfants Le Pays imaginaire, les parents, À l’attention des élus de l’Emblavez, des communes dont des enfants vont à la crèche de RosièresMadame, messieurs,Comme vous le savez, les crèches et Établissements d’accueil de jeunes enfants de l’agglomération du Puy-en-Velay sont soumis à un processus de Délégation de Service Public pour pouvoir continuer leur activité. La crèche de Rosières, aujourd’hui associatives à gestion parentale et porteuse de la vitalité de notre territoire rural, forte de l’engagement de nombreux parents et auxquelles sont attachés les citoyens de notre commune, pourrait passer sous le joug de groupes privés à but lucratif intéressés par le « marché » de la petite enfance, puisque, comme le grand âge (et l’on a vu avec quel résultats avec l’affaire Orpéa) l’accueil de nos enfants est désormais considéré comme un « marché » comme un autre. On a vu à Lyon à quelles dérives mènent la privatisation des crèches. Dans une crèche du groupe People and Baby, une fillette de onze mois est morte le 22 juin, car la professionnel qui avait sa charge était excédée par ses conditions de travail. Nous ne voulons pas de ça chez nous !Les grands groupes privés à but lucratif savent faire des offres moins chères que tout le monde. Mais pour cela, ils tirent la qualité vers le bas et les « sanctions » prévues dans les appels d’offre leur coûtent souvent moins cher que de maintenir la qualité du service ou la continuité du service public. Que se passera-t-il si l’inflation devient trop forte pour eux et qu’ils décident que fermer la crèche leur coûtera moins cher que de continuer à la faire tourner ? Ce sont nos enfants qui se retrouveront sans solution de garde, ce sont vos administrés qui seront pénalisés.Cependant, vous avez, en tant qu’élu, le pouvoir de guider l’action et le choix public. Nous ne savons même pas quand aura lieu la décision car l’appel d’offre est on ne peut plus opaque pour de simples citoyens habitués à gérer une crèche mais pas à répondre à des « marchés publics » favorisant les grandes entreprises qui ont un personnel spécialisé dans ce genre de rédaction, mais vous serez amenés, un jour en conseil communautaire ou en commission dédiée à choisir entre notre proposition, associative à but non lucratif, portée par vos administrés et porteuse de la vitalité de notre territoire, ou un groupe privé, sûrement mieux « noté » que nous, mais déconnecté de nos vies et de nos valeurs. Pour l’amour de nos enfants, ne choisissez pas l’offre la moins chère ! Nous comptons sur vous.Veuillez agréer, madame, messieurs, l’expression de nos sentiments distingués.



SIGNER LA PETITION

Fil d'actualité :

Signer la pétition

- Votre adresse e-mail doit être valide pour recevoir le lien de validation de votre signature
- L'auteur de la pétition n'aura pas accès à votre adresse e-mail indiqué dans ce champ

OUI, je veux être averti des mises à jours, des actualités de cette pétition.
NON, je ne veux pas être averti des mises à jours, des actualités de cette pétition.

OUI, je souhaite aider d'autres pétitions en recevant les mobilisations et la newsletter du site.
NON, je ne souhaite pas aider d'autres pétitions en recevant les mobilisations et la newsletter du site.
(Vous pourrez changer d'avis à tout moment)

Ne pas afficher ma signature publiquement sur le site.
En cochant cette case, je déclare avoir lu et accepter les Conditions Générales d’Utilisation , la Politique de confidentialité du Site et avoir plus de 15 ans.



L'ensemble des informations recueillies sur le formulaire de signature sont destinées à l'auteur de la pétition (sauf votre adresse e-mail) et en signant vous acceptez que l'auteur puisse transmettre ces informations recueillies au destinataire de cette pétition ou toute personne décisionnaire.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par le site unepetition.fr géré par la société . Certaines informations sont destinées au site unepetition.fr et d'autres à l'auteur de la pétition pour les finalités de celle-ci. Pour votre informations le pays de résidence de l'auteur est : France. Veuillez consulter notre Politique de confidentialité du site pour plus d'informations sur leurs utilisations
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant :