Des TERRES pas d'HYPER, des LEGUMES pas de BITUME


Destinataire : Pouvoirs publics en charge des P.L.U. de l'avant-pays savoyard


        

Des TERRES pas d'HYPER, des LEGUMES pas de BITUME


Faut-il vraiment sacrifier encore 4ha de terres agricoles, pour agrandir la zone commerciale de La Baronnie?
C’est pourtant ce qui a été décidé à travers la révision du PLU (Plan Local d’Urbanisme) de la commune de Domessin.

Même si ce PLU, cumulé à celui des communes voisines, vise une augmentation de population pouvant aller jusqu'à +1500 nouveaux habitants d' ici 10 ans, il n' y a aucune nécessité d'offrir encore de nouveaux espaces à la Grande Distribution.

A travers le Schéma de Cohérence Territorial, il semblait pourtant acquis qu’il fallait en finir avec la disparition des terres agricoles pouvant nourrir la ville proche  : il n’en est rien  !

Ne laissons pas quelques élus décider seuls de notre avenir  :

  • 4 ha de terre pourraient faire travailler de 4 à 8 maraîchers bio pouvant alimenter des circuits de vente directe aux collectivités aux cantines et particuliers locaux.

Il faut stopper l'installation  de ces grands magasins-hangars, certains sous-fréquentés d'ailleurs, avec des parkings de surface surdimensionnés, qui dévorent à chaque fois l'équivalent de 4 terrains de foot. Pourquoi ne pas densifier par la technique de parkings souterrains ou en silo ?

  •  Préparons dès aujourd'hui, la sortie du système lié "tout bagnole /tout grandes surfaces" qui contribue gravement à la catastrophe du réchauffement climatique. Pour faciliter le retour de magasins et petits marchés directs au centre des bourgs.


Les habitants du territoire signataires exigent le maintien en zone agricole

de toutes les terres, l’arrêt de l’agrandissement de la ZAC de la Baronnie

Il en va de notre autonomie alimentaire future et de la préservation de l’environnement.





Fil d'actualité :

Publicité