Habitants de Genas, dites NON aux antennes relais à proximité de nos maisons

Habitants de Genas, dites NON aux antennes relais à proximité de nos maisons

Destinataire : Les habitants de GENAS, Monsieur VALERO - Maire de GENAS, les sociétés COTTEL RESEAUX (Groupe SADE), BOUYGUES TELECOM, CELLNEX


        

Accepteriez-vous une antenne relais de 24 mètres à 100 mètres de votre maison ?

« Un tissu résidentiel aéré qui dégage bien la vue sur le ciel » (1), c'est l'un des éléments marquants du paysage de GENAS que le Rapport de présentation du Plan Local d’Urbanisme met en avant et pourtant...!

Les habitants de la rue Jean Vilar et rue de Sous-Gracet (quartier de Vurey au Sud de GENAS), ne décolèrent pas. Tel qu’il en résulte de l’arrêté de non opposition à la déclaration préalable n° DP 69277 20 0129 du 26 Octobre 2020 délivré par la Mairie, les entreprises COTTEL RESEAUX (Groupe SADE), CELLNEX et BOUYGUES TELECOM ont implanté au 41 rue Pierre Dupont 69740 GENAS / Parcelle ZM n°6, une Antenne relais de téléphonie mobile de 24 mètres de hauteur.

L’utilité de cette nouvelle installation laisse perplexe car au sens de l’article D.98-6-1 du Code des postes et des communications électroniques, les opérateurs ont une obligation de mutualisation. Ce secteur de notre commune est déjà couvert par 4 antennes, notamment une antenne de BOUYGUES TELECOM mesurant 25,5 mètres, émettant en 2G, 3G, 4G, 5G et située à 900 mètres de l'antenne litigieuse.

Le choix de l'emplacement de cette nouvelle antenne, à moins de 100 mètres des premières habitations, interroge les riverains qui s'inquiètent des problématiques de santé publique liées aux émissions d'ondes électro-magnétiques.

D'autre part, sa hauteur de 24 mètres, défigure le paysage dont le bâti actuel ne dépasse pas 10 mètres. Or, dans le PLU, la zone « Uir » concernée par l'implantation de cette antenne relais correspond « à un tènement d'activités, dont les perspectives d'évolution sont limitées, afin de ne pas créer une gêne pour les quartiers riverains existants ou futurs » (1) et « reste très encadrée, en cohérence avec le souci de maîtriser cette installation proche de Vurey » (2).

Les riverains déplorent enfin l'absence de concertation préalable et le mutisme des différentes parties prenantes: la Mairie de GENAS ainsi que les entreprises COTTEL CONNEXION (Groupe SADE), BOUYGUES TELECOM et CELLNEX.

Les recours judiciaires n’étant pas suspensifs, la société CELLNEX, mandatée par BOUYGUES TELECOM, a procédé au montage de l’antenne ce jeudi 1er Avril 2021.

Les habitants de cette zone dont « la vocation principale est l'habitat individuel de faible densité » (1) et qui « se compose de quartiers aérés et arborés où se succèdent notamment pavillons, jardins » (1) regrettent amèrement d’avoir choisi GENAS pour y construire leur maison mais ils font confiance à la Justice Administrative.

  1. Source : Règlement du Plan Local d’Urbanisme de GENAS
  2. Source : Rapport de présentation du Plan Local d’Urbanisme de GENAS







La presse en parle :

Le Progrès

Ils saisissent la justice contre une antenne-relais à Vurey

  • Le 10 Mai 2021
Lire l'article

Fil d'actualité :

Publicité